MUSÉES

Ce site est offert par LAVILLADEBALI.COM
Nous espérons qu’il vous permettra de repérer l’emplacement de presque tous les musées de Bali …et ils sont nombreux.
Si vous souhaitez nous communiquer l’adresse internet de votre site nous essayerons de le faire figurer dans les pages de notre site

 
 

Vous en serez peut-être étonné, mais Bali dispose de nombreux musées, dans des domaines variés et avec un contenu très intéressant.
Est-ce un moyen de valoriser la culture locale pour ne pas l’oublier ? Ou le moyen de s’approprier une culture longtemps pillée par les occidentaux ? En effet, bien des trésors ont fini dans des musées américains et européens.

On compte une quinzaine de musées dans cette petite île. Denpasar compte deux musées très intéressants pour s’initier à la culture locale.
Le musée de Bali se concentre sur l’histoire de la province depuis l’Antiquité. Un département d’archéologie présente des objets d’époque dans une architecture semblable à celle des temples. Vous pourrez observer des costumes traditionnels, des kriss, ces poignards à la lame sinueuse utilisés lors de cérémonies, des sculptures, etc.
Histoire et archéologie ; exemples d’architecture du puri (palais) et du pura (temple), sculptures anciennes sur pierre, kriss, masques et costumes de danses, tissages traditionnels… Le musée fut construit en 1910 à l’initiative d’un Hollandais qui voulut arrêter l’hémorragie que constituait le pillage des oeuvres d’art balinaises vers les Pays-Bas et les Etats-Unis. Malheureusement, le musée fut détruit en 1917 par l’éruption du Gunung Batur et plusieurs tremblements de terre. Il fut reconstruit en 1925 et servit d’entrepôt d’objets d’art et d’oeuvres de toutes sortes jusqu’en 1932 où il devint enfin un musée anthropologique et ethnographique sous l’impulsion de Walter Spies et de quelques fonctionnaires hollandais. Le musée est constitué de plusieurs pavillons de style traditionnel qui reproduisent l’architecture des palais et des temples. A l’intérieur, les présentoirs sont démunis d’explications et sont plutôt sobres. En revanche, on peut y voir de nombreux masques, kriss, peintures et sculptures qui retracent de façon vivante l’histoire et surtout le style balinais. Il s’agit certainement du meilleur musée de Bali pour découvrir la culture de l’île, comprendre ses traditions et son histoire.

Au nord, un pavillon renferme les masques et costumes de Rangda et du barong. Il y a même un barong landung que les touristes ont peu de chance de voir pendant leur séjour, à moins d’être présent aux bonnes dates. Dans le bâtiment principal, on peut voir quelques objets préhistoriques, les sarcophages de pierre datant du IIe siècle avant J.-C. et des cages en bambou ou en rotin pour transporter les coqs de combat. Deux photographies noir et blanc du puputan sur lesquelles on voit les troupes hollandaises débarquant à Sanur et les corps des Balinais jonchant le sol.

Dans le pavillon sud, construit curieusement dans le style du Nord, vous pourrez y voir des tissus traditionnels comme le songket, le prada et divers ikat mais aussi le geringsing, ou double-ikat, l’un des derniers tissages à double trame teintée venant de Tenganan.

 
 


RUMAH JOGLO